Category Archives: Déclarations et communiqués

L’arche de Gaza attaquée

Pour diffusion immédiate
Gaza City – Gaza.

A 3h45 heure de Gaza  le 29 Avril 2014, le gardien de nuit  à bord sur ​​l'Arche de Gaza a reçu un appel téléphonique l’invitant à quitter le bateau parce que celui-ci allait être attaqué.

Le gardien est parti mais comme rien ne s'est passé dans l’immédiat, il est revenu au bout de cinq minutes.  Or, quelques minutes plus tard, une forte explosion a secoué le bateau en provoquant d'importants dégâts.

Le bateau a coulé partiellement et se trouve maintenant « assis » sur le fond  de l’eau peu profonde. Le gardien n'a pas été blessé mais a été transporté à l'hôpital pour des examens.

Mahfouz Kabariti,  chef du projet L’Arche de Gaza, a déclaré: « L'étendue et la nature des dommages sont actuellement à l'étude. Nous communiquerons une mise à jour des informations dès que possible».

« L’Arche de Gaza et tous nos partenaires de la Flottille de la Liberté étudions notre prochaine action  en réponse à cet acte lâche de terrorisme, mais notre position reste claire : Ni celle-ci, ni toute autre attaque ne pourra arrêter nos efforts pour défier le blocus de Gaza jusqu'à ce qu'il se termine »  ajoute David Heap du Comité de coordination de l'Arche de Gaza.

« Des bateaux de la Flottille de la Liberté ont été sabotés auparavant. Cette attaque intervient alors que nous étions presque prêts à naviguer. On peut couler un bateau, mais on ne peut pas couler un mouvement  », conclut Ehab Lotayef, un autre membre du Comité de coordination.

 

Pour plus d'informations :

Ehab Lotayef :  +1-514-941-9792 <lotayef@gmail.com>

David Heap (en français, espagnol, anglais) :  +1-519-859-3579 <david.heap@gmail.com>

Charlie Andreasson : +970 (59) 8345327
 <charlie.andreasson@outlook.com>

www.gazaark.org
@ GazaArk
info@gazaark.org
# GazaArkAttacked

Le navire est programmé pour être remis à la mer

logo for mailing to listChers amis,



Nous sommes heureux de vous annoncer que depuis l'année dernière, grâce à vos généreux dons, nous avons levé plus de 200 000$ de fonds pour l'Arche de Gaza, que nous nous préparons à amarer pour lutter contre le blocus illégal d'Israel.



Pour compléter l'étape suivante nous avons besoin de lever encore 20 000$ d'ici les  deux prochaines semaines – aidez-nous s'il vous plaît en faisant un don ici.

Avis aux médias: Les enfants de Gaza vont lancer des mini-Arches contestant le blocus

30 Novembre: Les enfants de Gaza vont lancer des mini-Arches contestant le blocus

Avis aux médias

26 Novembre, 2013   pour diffusion immédiate

Contacts:

Ehab Lotayef (anglais, arabe) +1 514 941 9792 lotayef@gmail.com

David Heap (anglais, français, español) +1 519 859 3579 david.heap@gmail.com

http://www.gazaark.org/contact-us/

Joignez vous à l’Arche de Gaza le 30 novembre, quand des centaines d’enfants palestiniens vont lancer à l’eau des mini-Arches à partir du port de Gaza (www.gazaark.org/2013/10/26/sponsor-a-mini-ark-now). Cet événement commencera à 12h30 locales samedi 30 novembre, dans le port près de l’Arche.

Des représentants de diverses organisations de la société civile palestinienne parleront des effets du blocus sur les enfants de Gaza.


"Vous pouvez contribuer à illuminer  un chemin bien sombre. Ouvrez la voie et naviguez avec les enfants de Gaza vers la liberté." déclare Heba Hayek de Gaza, membre du Comité de l’Arche.


Ce projet attire l’attention sur les conditions catastrophiques pour les enfants qui vivent dans la bande de Gaza, au moment où le carburant nécessaire à leur société et d’autres biens de base leur sont interdits. A cause de cette pénurie, les pompes pour les eaux usées ont arrêté de fonctionner, et les déchets se répandent dans les rues.


Les enfants qui se rendent à l’école sont obligés de marcher dans cette boue contaminée et on se trouve au bord d’une épidémie. Les enfants ne peuvent plus étudier le soir car il n’y a plus d’électricité, aussi beaucoup d’entre eux lisent à la lumière de bougies.


Noam Chomsky, linguiste et commentateur politique de renom, ajoute :


« C’est extrêmement émouvant et une source d’inspiration d’apprendre que ces mini-Arches vont être mises à l’eau le 30 novembre à partir de Gaza. Le courage et l’héroïsme des gens de Gaza, soumis à des crimes choquants et à de la torture, sont l’une des merveilles de notre époque. J’espère que les Arches que les enfants vont faire voguer vont au moins atteindre la conscience du monde et aider à mettre un terme à ces horreurs. »

Ces enfants palestiniens sont emplis d’espoir et du désir de faire savoir au monde qu’ils ont le droit à la liberté de mouvement. Nous, de l’Arche de Gaza, sommes déterminés à les aider.


Plus d’information à  www.GazaArk.org ou email info@gazaark.org

Nous avons acheté l’Arche de Gaza

À l’occasion de la 65e commémoration de la Nakba, la lutte continue 

GA&FFC

Grâce à votre aide, nous allons naviguer vers la justice

Quand les Palestiniens et les autres personnes de conscience marquent le jour de la Nakba (Catastrophe) le 15 mai, ils insistent pour que le monde reconnaisse l’histoire de l’expropriation palestinienne depuis 1948. Alors que les leaders de par le monde ont ignoré l’expropriation palestinienne en général, ils ont également ignoré la souffrance des Palestiniens de Gaza qui vivent sous le blocus israélien. L’Arche de Gaza est une campagne de peuple à peuple pour faire pression pour que les injustices subies par les Palestiniens de Gaza réapparaissent sur l’échiquier mondial.

Nous sommes heureux de vous annoncer aujourd’hui que nous avons acheté le bateau qui deviendra l’Arche de Gaza !

En quoi l’Arche de Gaza n’est-elle pas un projet d’aide?

 

GA&FFCUn bon nombre d’organisations de la société civile palestinienne s'expriment de façon très claire sur cette question : ils ne veulent pas dépendre de l’aide humanitaire ; ils ont besoin de leur liberté pour vivre dans la dignité. L’économie de Gaza a été très prospère par le passé, une prospérité qu’elle peut regagner à l’avenir. Pour y parvenir, l’ « aide » humanitaire du monde entier ne suffira pas sans la volonté politique de mettre fin au blocus.

La contribution économique d’un bateau transportant 40 mètres cubes de produits est forcément symbolique : ce qui compte le plus, c’est le geste politique visant à affirmer les droits des Palestiniens à la liberté de mouvement et à la souveraineté économique. Notre slogan s’oppose moins à l’aide qu’il n’est en faveur du commerce (équitable), et plus largement, en faveur de la souveraineté économique.

Nombreuses sont les données suggérant qu’un large éventail de Palestiniens rejettent en fait le concept étroit d’ « aide » – qui dans la pratique ne fait qu’élargir l’Occupation, que ce soit en Cisjordanie ou dans la Bande de Gaza.

Voici un petit échantillon des nombreuses sources (en anglais) sur ce sujet :

http://palinoia.wordpress.com/aid-why-not-trade/

http://ingaza.wordpress.com/2012/09/30/gaza-looks-for-work-not-aid/

http://al-shabaka.org/unmasking-aid-after-palestine-papers

http://al-shabaka.org/sites/default/files/policybrief/en/defeating-dependency-creating-resistance-economy/defeating-dependency-creating-resistance-economy.pdf

http://al-shabaka.org/node/523

http://electronicintifada.net/content/farmers-markets-bypass-foreign-aid-palestine/12240

http://electronicintifada.net/content/aid-industry-doing-no-harm-palestine/9826

Nous appuyons leur appel.

 

L’ETAT D’ISRAËL COMPARAÎT DEVANT LE TRIBUNAL DE PARIS

L’ETAT D’ISRAËL COMPARAÎT DEVANT LE TRIBUNAL DE PARIS POUR AVOIR SÉQUESTRÉ LE « BATEAU FRANÇAIS POUR GAZA »

CAMPAGNE « UN BATEAU FRANÇAIS POUR GAZA »

L’Etat d’Israël est convoqué devant la première chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris, mercredi 13 mars à 14h30, pour répondre de l’abordage dans les eaux internationales en juillet 2011 du « Dignité Al Karama » , dans le cadre de la campagne « Un bateau français pour Gaza », et à sa séquestration dans un port israélien.

Paris le 07/03/2013,

Le « Dignité Al Karama », bateau de plaisance battant pavillon français, avec 16 civils à son bord, était le seul membre de la « Flottille de la liberté II » qui a réussi à échapper à l’interdiction de naviguer des autorités grecques, sous pression israélienne, et à tenter de briser le blocus de Gaza. Ce navire a été attaqué et arraisonné, ses passagers emprisonnés, par les forces navales israéliennes le 19 juillet 2011 dans les eaux internationales, au mépris du droit international sur la libre circulation maritime et du droit de la mer. Il est depuis placé sous séquestre dans un port israélien.

La situation des Palestiniens de Gaza : regards croisés (à Tours, France)

Feb 4 flierx
****changement de lieu****
 
La situation des Palestiniens de Gaza : regards croisés
 
• "L’impact de l’occupation israélienne sur l’eau et les conditions sanitaires des Palestiniens”
Azzam Abuhabib, Université islamique de Gaza (Palestine)
 
• "La perspective d’une activiste anti-sioniste israélienne"
Hagit Borer, Université Queen Mary, London (GB)
 
• "L'Arche de Gaza, les flottilles de la liberté et le mouvement contre le blocus"
David Heap, Université Western Ontario (Canada)
 
Lundi 4 février 2013, 17h30 à 19h30
 
****Hôtel Ibis Tours Centre (salle Champ Girault)****
1 Rue Maurice Genest, 37000 Tours
(derrière la gare Tours Centre,  côté Avenue Edouard Vailland)

Conférence-débat: La situation des Palestiniens de Gaza (à Nantes, France)

Nantes1fevrier

Conférence-débat: La situation des Palestiniens de Gaza – souvenirs de voyage et possibilités d'action

AFPS

 

« Souvenirs d’un voyage en Palestine: Vivre à Gaza aujourd’hui »            

David Heap, Université Western Ontario (Canada),
Philippe Prévost, Université François-Rabelais, Tours et
Verena Stresing, Université de Nantes

Liberté de mouvement maintenant!

 

Israël s'est engagé à permettre la libre circulation des personnes et des marchandises.

Mettons-le à l'épreuve!

Dans le cessez-le-feu négocié par l'Egypte récemment, le gouvernement israélien a promis "d'ouvrir les points de passage et de faciliter la circulation des personnes et le transfert de biens, et … de s'abstenir de cibler les résidents dans les zones frontalières." La grande question est maintenant, Israël sera-t-il à la hauteur de cet engagement autant dans la lettre que dans l'esprit? Nous avons un projet qui mettra cette question à l'épreuve: l'Arche de Gaza. Il a pour but de remplir un bateau – construit localement – de marchandises palestiniennes et de le faire partir du port de Gaza !

Comme beaucoup d'autres, nous suivrons de près ce que signifie le cessez-le-feu au fil du temps pour la liberté de mouvement des Palestiniens dans la bande de Gaza, y compris la capacité des pêcheurs à pêcher dans leurs eaux territoriales, la capacité de plein d'agriculteurs d'accéder à leurs terres et de leurs entreprises à exporter. Il est important de se rappeler que, pour atteindre une paix durable, une paix juste, le blocus de Gaza doit cesser complètement et définitivement, de sorte que les Palestiniens puissent reconstruire l'économie d'exportation dynamique dont ils jouissaient auparavant. C'est ce à quoi l'Arche de Gaza espère contribuer.